Le rôle des policiers selon Gbagbo Laurent

Vous êtes des policiers, vous n’êtes pas des juges... Moi, mon père était militaire et après policier, donc je connais le rôle des policiers…Vos ennemis, ce sont tous ceux qui sont contre la République.Tous ceux qui veulent installer la chienlit, le désordre. Tous ceux qui veulent troubler les élections. Battez-vous contre le désordre, contre la chienlit… Ne réfléchissez pas, ce sont les juges qui réfléchissent. Vous êtes des combattants du respect de l’ordre public. S’il y a des dégâts, les juges rétabliront tout. La République se construit avec les Forces de l’ordre, avec les forces de combat… Moi, j’ai les bras de la République. Quand le moment arrive pour que je lance mes bras, je les lance.
Matez tous ceux qui sèment le désordre et après on réfléchira … Matez, matez, tous ceux qui sont contre la République... Moi, mon père était militaire et après policier, donc je connais le rôle des policiers…Votre rôle n’est pas de réfléchir comme les juges. Ce sont les commissaires qui réfléchissent à votre place… Vous, votre rôle, c’est de mater, de mater…Le policier ne doit pas réfléchir… Il doit taper et s’il y a des erreurs, s’il y a des problèmes nous allons arranger…

Gbagbo Laurent, Chef de l'Etat ivoirien, à l'occasion de l'installation de la CRS 3 à Divo le vendredi 27 Août 2010


Une erreur est survenue dans ce gadget

vendredi 6 janvier 2012

Alassane, le Messie ?


Le Président Alassane, à la suite du Premier Ministre Soro Guillaume à l’occasion du dernier conseil des ministre de 2011, a présenté un bilan extrêmement positif de son bilan lors de son message à la nation de la St Sylvestre, augurant d’une année 2012 remplie d’espoir pour la Côte d’Ivoire et pour les ivoiriens.
Il est juste de reconnaître que le gouvernement a ouvert plusieurs chantiers, notamment les travaux du 3e pont, l’assainissement du carrefour de l’indenié, l’échangeur de la riviera 2, la réfection de la voirie, l’opération ville propre, les mesures de relance économique etc.
Dans son discours, le Président de la république a fait des promesses qui font rêver plus d’un ivoirien. Selon lui, la Côte d’Ivoire retrouvera la plénitude de son rôle de leader économique de la sous région avec un taux de croissance évalué à 8%. Il a même parler d’un nouveau soleil qui brillera sur la Côte d’Ivoire. Le Président de la République a royalement ignoré les fonctionnaires qui ont leur salaire bloqué depuis près de 30 ans et pour la plus grande majorité broie du noir. Rien dans son discours qui puisse leur donner un rayon d’espoir au cours de l’année 2012. Le front social risque d’entrer en ébullition.
Au delà de ce discours, les ivoiriens ont besoin d’actions concrètes qui ont une incidence perceptible sur leur quotidien, sur l’amélioration de leurs conditions difficiles de vie.
Quatre grands défis attendent le Président Alassane et son gouvernement en 2012. Il s’agit de la sécurité conditionnée par l’encasernement effectif des Frci et la réussite de la reforme de l’armée ; de la lutte contre le chômage par la redynamisation du secteur productif et l’effectivité des grands chantiers annoncés pour 2012 car la réduction du chômage à sa plus simple expression, surtout celui des jeunes participent de la réconciliation nationale ; de la réconciliation nationale qui doit être inclusive et de la gestion des dossiers de revendications des différents syndicats de la fonction publique notamment ceux du secteur éducatif et des agents de santé.

Chaines television Francais - TV France

Ultimate Soccer Photos

Calcio Serie A