Le rôle des policiers selon Gbagbo Laurent

Vous êtes des policiers, vous n’êtes pas des juges... Moi, mon père était militaire et après policier, donc je connais le rôle des policiers…Vos ennemis, ce sont tous ceux qui sont contre la République.Tous ceux qui veulent installer la chienlit, le désordre. Tous ceux qui veulent troubler les élections. Battez-vous contre le désordre, contre la chienlit… Ne réfléchissez pas, ce sont les juges qui réfléchissent. Vous êtes des combattants du respect de l’ordre public. S’il y a des dégâts, les juges rétabliront tout. La République se construit avec les Forces de l’ordre, avec les forces de combat… Moi, j’ai les bras de la République. Quand le moment arrive pour que je lance mes bras, je les lance.
Matez tous ceux qui sèment le désordre et après on réfléchira … Matez, matez, tous ceux qui sont contre la République... Moi, mon père était militaire et après policier, donc je connais le rôle des policiers…Votre rôle n’est pas de réfléchir comme les juges. Ce sont les commissaires qui réfléchissent à votre place… Vous, votre rôle, c’est de mater, de mater…Le policier ne doit pas réfléchir… Il doit taper et s’il y a des erreurs, s’il y a des problèmes nous allons arranger…

Gbagbo Laurent, Chef de l'Etat ivoirien, à l'occasion de l'installation de la CRS 3 à Divo le vendredi 27 Août 2010


Une erreur est survenue dans ce gadget

vendredi 22 février 2008

Transparence oblige

Sous la pression de la banque mondiale et du FMI la Côte d'Ivoire vient de créer un organisme pour la transparence des industries extractives.Espérons simplement que cet organisme aura tous les moyens de son action.

Etude du comportement sexuel des élèves de Divo

RÉSUME

En 2002,le comité départemental de lutte contre le VIH-SIDA de Divo (Republique de Côte d'Ivoire), dirigé par Dr Kassi Awoua a réalisé une enquête sur le comportement sexuel des élèves.
L'échantillon comprenait 179 filles et 424 garçons sur un effectif de 3904 filles et de 9352 garçons.
Il ressort de cette étude les observations suivantes:
1)La précocité des rapports sexuels
-44,70% des filles et 37,97% des garçons n'ont pas eu de rapports sexuels.Parmi eux 76,25% des filles et 42,86% des garçons souhaitent préserver leur virginité jusqu'au mariage.
-55,30% des filles et 62,03% des garçons ont des rapports sexuels.
-Dans le groupe sexuellement actif 3,03% des filles et 8,75% des garçons ont eu leur premier rapport sexuel entre 8 et 12 ans et 16,16% des filles et 15,59% des garçons, entre 13 et 15 ans.
2)Mauvaise connaissance du VIH-SIDA
-12,85% des filles et 12,09% des garçons pensent qu'une personne vivant avec le VIH-SIDA ne peut pas transmettre le virus.
-12,85% des filles et 8,06% des garçons croient qu'un seul rapport sexuel non protégé ne peut pas transmettre le VIH-SIDA.
3)Importance des grossesses en milieu scolaire
-8,61% des filles ont eu une grossesse et 6,76% sont auteurs d'une grossesse.
4)L'utilisation du préservatif n'est pas un réflexe dans le groupe sexuellement actif
-6,06% des filles et 6,46% des garçons n'utilisent pas le préservatif.
-55,55% des filles et 46,39% des garçons n'utilisent pas régulièrement le préservatif.

Ces constats ont amené le comité à élaborer un plan d'action dénommé Ecole Sans SIDA(ECOSSIDA):
-Rencontre en début de chaque année scolaire avec les professeurs d'ECM;
-Formation et encadrement des membres des clubs de santé des établissements scolaires;
-Formation des enseignants du primaire;
-Elaboration avec les enseignants et les élèves d'un ensemble de messages de sensibilisation à diffuser dans les différentes classes toute l'année scolaire.

Malheureusement ce plan n'a pu être exécuté par manque de financement.

lundi 18 février 2008

J'accuse

Je pensais, avec naïveté, que le coup d'état du 24 Décembre 1999 apporterait la démocratie en Côte d'Ivoire. la vraie démocratie où la politique est au service du développement humain. Malheureusement les élections d'Octobre 2000 ont prouvé le contraire. Des leaders politiques, se proclamant champion de la démocratie, sont devenus des partisans et ardent défenseurs du coup d'état de 1999, la qualifiant de salvateur. Pour qui? L'élection présidentielle d'Octobre 2000 a été tout sauf démocratique pour des raisons fallacieuses, avec une cour suprême aux ordres. Les auteurs du coup d'état ont éliminé tous les candidats susceptibles de leur barrer le chemin de la présidence. L'élection se limitant finalement à un duel entre les deux frères de l'ouest et d'autres candidats sans réel poids politique, servant de faire valoir.Election aux suites tragiques. La Côte d'Ivoire a-t-elle les hommes politiques qu'elle mérite? Alors j'accuse: -Monsieur KONAN BEDIE pour n'avoir pas su gérer l'après Houphouet Boigny et d'avoir laissé la notion d'ivoirité être assimilée à l'exclusion ethnique et à la xénophobie sans réagir. Son ministre de l'éducation nationale, Monsieur Pierre KIPRE n'a-t il pas parler d'ivoiriens de souche multi-séculaire? Quelle aberration pour un Etat qui n'existe que depuis 1960. -Monsieur GUEI ROBERT pour avoir pris le pouvoir par un coup d'état et pour avoir fait tirer sur des manifestants aux mains nues. -Monsieur GBAGBO LAURENT pour avoir appelé, après la proclamation des résultats des élections de 2000, les ivoiriens à descendre dans la rue afin qu'il prenne le pouvoir au prix de leur sang pour que la prophétie de son père se réalise:"mon fils, tu seras Président de la République". -Monsieur ALLASSANE OUATTARA pour avoir affirmé en 1995 que c'est parce qu'il est musulman qu'on veut l'écarter des élections présidentielles et d'avoir appelé ses militants à descendre dans la rue en 2000 sous prétexte que le pouvoir était dans la rue. -Messieurs BEDIE, GUEI, GBAGBO, OUATTARA pour avoir entrainé la Côte d'Ivoire dans une guerre anachronique. -Monsiuer SORO GUILLAUME et ses soutiens pour avoir pris les armes contre la mère patrie sans réel motif. -les hommes de Dieu pour n'avoir pas eu le courage de dire la vérité aux politiciens et d'avoir pris souvent des positions partisanes. -la jeunesse pour s'être laissée endoctriner et embrigader pour servir la cause des politiciens. -les ivoiriens pour avoir cru aveuglement en la parole des politiciens. Un homme politique français n'a-t-il pas dit que les promesses des politiciens n'engagent que ceux qui y croient. Finalement à quoi aura servi cette guerre? Les plaies de la société ivoirienne se sont transformées en gangrènes. -Plus de corruption -Plus de résidences construites -Plus de stations service -Plus de véhicules 4X4 -Plus de nouveaux riches -Plus d'hôtels -Plus d'argent à payer pour réussir à un concours de la fonction publique. Vaillant peuple de Côte d'Ivoire, devenu plus pauvre et misérable; oublié par ceux qui vous ont promis monts et merveilles, je te pleure; oui je pleure des larmes de sang, le sang de tes innocents fils qui croyaient défendre l'honneur bafoué de la mère patrie. Chère Côte d'ivoire, mon ex- beau pays, je te pleure. Malgré tout, je garde l'espoir : -qu'un jour je te retrouverai dans toute ta splendeur; -que tu redeviendra:
*une terre d'espérance;
*une terre d'amour;
*une terre de fraternité;
*une terre d'hospitalité;
*une terre de prospérité;
car l'espoir fait vivre, dit le sage.

vendredi 15 février 2008

Joie d'une femme

Ma pote: Stéphanie vient d'avoir un stage dans une entreprise d'informatique après des années de galère. Je suis très content pour elle. Je lui souhaite de trouver un emploi définitif dans cette entreprise si elle s'y plait. Bonne chance petite soeur! Que le tout Puissant te protège.

Election d'un nouveau Président

L'Amicale des Cadres Supérieurs de la Santé exerçant à Divo-ville située à 200 km au nord-ouest d'Abidjan-(ACASS-Di)- a tenu son assemblée générale ordinaire le mercredi 13 février 2008 à 18h45mn au CHR de Divo. Cette réunion a été l'occasion d'une par pour le Président sortant: Dr Kouakou Hilaire de présenter le bilan moral et financier de son mandat qui couvrait la période 2006-2007 et d'autre part d'élire le nouveau Président pour le mandat 2008-2009. Ainsi,Dr Kassi Awoua a été élu Président de l'ACASS-Di pour 2ans.

jeudi 14 février 2008

visite au chef de l'Etat

Le personnel de santé a été reçu par le Président de la République de Côte- d'Ivoire,Monsieur Laurent Gbabgo,sur demande des responsables syndicaux,le mercredi 13 février 2008 au palais de la présidence.L'objectif de cette audience est de remercier le Chef de l'Etat ivoirien pour avoir donner satisfaction à leurs revendications et lui soumettre d'autres préoccupations.

Tout rassemblement de ce type à la présidence de la république pour chanter et louer le chef de l'Etat à tort où à raison est considéré comme un acte de soutien et d'allégeance au Chef de l'Etat.

Devant la multiplication de tels évènements, je m'interroge: sommes nous dans une République Démocratique où dans une Monarchie déguisée?

mercredi 13 février 2008

veille de St Valentin

Je suis heureux d'avoir créer mon blog à la veille de la St Valentin.
Malheureusement je n'ai pas de valentine.
Bonne fête à tous les amoureux.

Chaines television Francais - TV France

Ultimate Soccer Photos

Calcio Serie A